février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Combattre Cellulite

Aidez tous le monde sur leur santé

3 différentes approches à connaître pour exercer la sophrologie

La sophrologie est une pratique obtenue à partir de la synthèse des méthodes de relaxation aussi bien occidentales qu’orientales. Conçue sous forme de thérapies brèves, elle permet en quelques séances d’apaiser les tensions que vous ressentez dans votre organisme. 

Il est à rappeler qu’il s’agit d’une science créée par le neuropsychiatre Alfonso Caceydo en 1960. Cela dit, comment ce précurseur considère-t-il cette avancée. Autrement dit, quelles sont les approches mises en place par lui qui fondent la sophrologie ?

L’approche originelle caycédienne 

Quel que soit le domaine d’activité, il est essentiel d’en connaître les principes, fondements et approches pour pouvoir l’appréhender. Ainsi, pour exercer en tant que sophrologue, il faut savoir que l’approche originelle de la sophrologie provient de son précurseur. 

En effet, pour le neuropsychiatre, il s’agit d’un entrainement du corps et de l’esprit qui vise à développer le calme, la sérénité et le bien-être. Ledit entrainement permet donc à la personne qui la pratique de faire l’expérience de la conscience sereine, celle qui procure de la paix intérieure. 

Pour cela, Alfonso Caceydo préconise un entraînement personnel fondé sur des techniques de relaxation et d’activation de l’esprit ainsi que du corps. Il faut alors comprendre par là que l’approche caycédienne du neuropsychiatre défend le renforcement des attitudes et des valeurs positives dans votre quotidien. 

Pour faire plus clair, la personne qui en use peut en bénéficier aussi bien dans la sphère privée que professionnelle. De plus, cette approche vise l’objectif d’aider au développement des capacités de gestion du stress et des émotions négatives. 

Il faut noter que pour les adeptes de cette approche, les premières séances doivent forcément se faire en présence d’un sophrologue professionnel. Par la suite, ils peuvent commencer à s’exercer de manière autonome. Cela dit, c’est exactement cette efficacité que la sophrologie caycédienne espère apporter à chaque pratiquant.   

L’approche dynamique de la sophrologie 

Sortie depuis plus d’une trentaine d’années, l’approche dynamique de la sophrologie a pour père Yves Davrou. Ce dernier, élève du fondateur de la pratique, a voulu rendre la discipline plus rapide et plus accessible au grand nombre de personnes. Ainsi, quel que soit l’âge de la personne qui l’utilise, l’approche dynamique de la sophrologie lui permet de : 

  • soulager les douleurs ressenties ;
  • prévenir les tensions futures ;
  • etc.

Cette approche recommande l’expérience et l’entraînement. Dans la pratique, elle est constituée d’un travail sur la respiration et de séries d’exercices physiques ou mentaux assez faciles. 

Cette dernière caractéristique permet d’ailleurs aux adeptes d’effectuer les différents exercices chez eux. Néanmoins, bien qu’ils soient simples, il est à noter que les exercices à faire suivent une logique donnée. 

L’approche analytique de la sophrologie 

Encore appelée sophroanalyse, cette approche est utile lorsque le patient est à la recherche des manifestations de son subconscient. Elle s’appuie notamment sur les fondements de la psychanalyse de Freud, Jung et de Lacan. 

Par conséquent, ici, l’aspect psychique est plus prononcé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est celle utilisée le plus pour aider les névrosés à retrouver une conscience plus nette. 

Back to top